header001
header002
header003
header004
header005
header006
header007
header008
header009
header010

Manuel d'archéologie industrielle

Manuel d'archéologie industrielle

 

 

Cet ouvrage est l'aboutissement de 20 années d'enseignement de cette discipline à l'Université de Haute-Alsace, de 5 années de délégation à l'Institut Universitaire de France et de très nombreuses missions à travers le Monde occidental. Il est aussi l'expression de l'école mulhousienne d'archéologie industrielle.
L'archéologie industrielle, ce sont aussi d'incroyables prolongements transdisciplinaires qui nous conduisent à nous questionner sur les leçons d'une histoire des énergies (car l'archéologue des mondes industriels doit s'inviter au débat sur la transition énergétique), ou sur l'avènement d'une ère géologique nouvelle appelée Anthropocène. Mais aussi sur les enjeux du développement durable ou au contraire les blessures infligées par l'industrie à notre planète. Dans ce livre est réinventée la définition du patrimoine et créé un concept nouveau, l'antipatrimoine.
Notre société de demain ne pourra faire l'impasse de l'archéologie industrielle ; cette discipline – qui doit engendrer de nouveaux métiers – détient les clés d'une meilleure gestion de nos friches, de nos paysages, de nos environnements et de nos territoires.
Pierre Fluck

Manuel d'Archéologie Industrielle, par Pierre Fluck, éd. Hermann, Paris, 524 p., illustré de cartes, plans, figures, et de 700 photographies de paysages industriels.
ISBN : 9782705693763 – 39€
Note de l'auteur : "le cas de l'Alsace est emblématique : 75% du patrimoine industriel a disparu sous le rouleau-compresseur des démolisseurs..."

Pierre FLUCK - Institut Universitaire de France - Docteur-ès-Sciences - Professeur des Universités - Fondateur du CRESAT

Compte-Rendu de l’AG de Moleriae à Domme dans le journal « La Marne »

xx

Assemblée Générale de Moleriae à Domme (Dordogne)

L’AG de Moleriae vient de se dérouler le 19 février 2012 à Domme, ville au grand passé meulier Le compte rendu de cette AG et des festivités l’accompagnant, se touve dans l’article du Journal « Sud-Ouest »

 http://www.sudouest.fr/2012/02/21/l-industrie-meuliere-une-activite-oubliee-638976-1820.php

Durant les visites qui ont suivi l'assemblée, une video a été faite au moulin de l'Evêque, à Vezac, où se trouve une meule fertoise de la SGM

http://www.youtube.com/watch?v=uBEwYVSYsJE

Les précieuses pierres à pain

Comme le remarque un géologue du XVIIIe siècle en visite sur le plateau de Gometz, les terres des Molières sont très fertiles et pourtant « l’agriculture n’y est qu’un objet secondaire ». L’explication se trouve dans le sous-sol du territoire, riche en bancs de meulières longs et purs, constitués à 96 % de silice, un matériau idéal pour fabriquer des meules à grains. Depuis 30 000 ans, l’homme utilise des « pierres à pain » pour broyer les grains et se nourrir. D’abord petites meules à main, les pierres extraites des carrières grossissent à l’époque gallo-romaine et, au Moyen Age, leur transport devient presque insurmontable.

Lire la suite...